Comment créer une agence de marketing numérique sans expérience ?

Vous avez donc des compétences en marketing et vous vous demandez comment créer une agence de marketing numérique.

Mais il y a un problème…

Comment créer une agence de marketing numérique sans expérience ?

Il n’y a jamais eu autant d’opportunités de se lancer à son compte dans le domaine du marketing numérique qu’aujourd’hui. Mais comment s’y prendre ? Où commencez-vous et comment évoluez-vous ?

Le secret pour lancer une agence de marketing numérique sans expérience est d’avoir une véritable stratégie, de se développer organiquement au fur et à mesure que l’on apprend, et de créer délibérément du bouche-à-oreille avec un type de client spécifique. Il s’agit de viser un public cible plutôt que de tirer au hasard sur quiconque est prêt à payer et d’espérer que quelque chose atterrisse.

Il existe également une idée fausse selon laquelle la création d’une agence de marketing numérique est un processus ÉNORME qui nécessite la mise en place d’une entreprise gigantesque, la réalisation de « toutes les tâches » et la prise de tous les clients.

En réalité, une agence de marketing numérique peut être juste… vous. Il ne s’agit pas de logiciels coûteux, de bureaux ou d’employés. Il s’agit de déterminer qui vous aidez, comment vous l’aidez, puis de faire réellement le travail.

Le modèle économique d’une agence est assez simple. Bien sûr, vous pouvez bricoler pour savoir si vous facturez à l’heure, à la semaine, à la tâche ou au projet. Mais au fond, vous fournissez des connaissances spécialisées contre rémunération. Une agence d’une personne et une agence de 10 000 personnes fonctionnent de la même manière.

Avec ce concept en tête, voici comment créer une agence de marketing numérique sans expérience.

1. Définissez votre business model et vos objectifs commerciaux

Avant de décider de faire quoi que ce soit, vous devez faire un peu de planification. À quoi voulez-vous que l’entreprise ressemble réellement ? Quel est l’objectif final ? La vision ?

Lancer votre agence de marketing numérique sans avoir une sorte de direction en tête, c’est comme essayer de se rendre dans un nouveau restaurant sans adresse et sans système de navigation. Vous finirez par vous perdre, prendre de mauvais virages et probablement ne pas avoir beaucoup de succès.

Si vous avez observé le secteur pendant un certain temps, vous remarquerez que les agences ayant des objectifs contradictoires ont souvent des problèmes. Mais celles qui s’en tiennent à leur vision s’en sortent bien.

Certaines agences veulent maximiser le prestige. Elles se concentrent sur des clients reconnaissables qui sont prêts à faire un travail intéressant.
Certaines agences veulent maximiser les profits. Elles se concentrent sur des clients ennuyeux, mais à forte croissance et offrant de grandes opportunités.
Certaines agences veulent maximiser la liberté / l’autonomie. Elles se concentrent sur des clients constants et peu exigeants.
Et certaines agences veulent maximiser la valeur commerciale. Elles se concentrent sur les opérations internes, les flux de trésorerie et une image de marque forte.

Il n’y a pas d’objectif correct – sauf à choisir un objectif spécifique et à s’y tenir quoi qu’il arrive.

Il n’y a pas d’approche unique pour créer une agence de marketing numérique. Il existe de grandes agences, de petites agences, des agences qui se concentrent sur une seule partie du marketing numérique (comme l’optimisation des moteurs de recherche) et des agences à service complet qui font tout, de la conception et du développement aux médias payants, du marketing local au marketing des médias sociaux, du marketing de contenu au référencement.

L’expression à la mode dans le monde des agences concerne les « paysagistes » par rapport aux « jardiniers ». J’ai entendu cette expression sur certains forums, mais plus récemment par Nick Eubanks.

Les agences « paysagistes » se concentrent sur la résolution de problèmes commerciaux spécifiques, sur le respect d’une liste de contrôle et sur la mise en place de services supplémentaires. Elles sont rapides, ont des tarifs fixes et se concentrent sur les services plutôt que sur les résultats. Elles ressemblent à des entreprises de paysagisme qui se présentent, coupent l’herbe, épandent de l’engrais, partent – puis appellent à l’automne pour la taille et le ramassage des feuilles.

Les agences « jardinières » s’attachent à développer une connaissance approfondie de l’activité de leurs clients afin de pouvoir utiliser toute une gamme d’outils pour développer l’activité et en faire ce qu’elle pourrait être. Elles misent beaucoup sur la stratégie de marketing numérique. Elles établissent une relation à long terme et se concentrent sur un objectif commercial et marketing à long terme plutôt que sur des services marketing spécifiques. Ils sont comme des jardiniers professionnels qui se présentent, passent le plus clair de leur temps à discuter du potentiel de votre propriété et travaillent ensuite pour atteindre cet objectif.

C’est à vous de décider qui vous voulez servir et comment vous voulez le faire.

Ce qu’il faut considérer

  • Voulez-vous servir des clients locaux ou aller au-delà de votre sphère locale ?
  • Vous concentrez-vous sur un secteur spécifique ?
  • Voulez-vous offrir un service de marketing numérique spécifique ou une variété de services ?
  • Le client potentiel doit-il disposer d’un certain budget ?
  • Y a-t-il des services que vous ne voulez pas offrir ? Des niches que vous ne voulez pas desservir ?

Ce qu’il faut éviter

  • Évitez d’essayer d’avoir quelque chose pour tout le monde. Vous savez ce que l’on dit à propos de ceux qui ont tous les métiers… vous n’êtes maître de rien.
  • Évitez d’espérer une direction. Choisissez une direction et allez jusqu’au bout jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de données et d’expérience pour prendre une décision sur un changement de direction.

Il est également bon de se demander si vous allez être une agence spécialisée – comme une « agence de référencement » – ou si vous allez être une agence numérique qui se concentre sur un aspect / un secteur.

2. Définissez votre public cible 

L’ironie de toutes les ironies, c’est qu’en général, les spécialistes du marketing sont horribles pour se commercialiser eux-mêmes, principalement parce qu’ils ne suivent pas leurs propres étapes.

Si vous avez déjà fait du marketing, vous savez que l’une des premières choses à faire est de définir votre public cible. Il en va de même pour le lancement de votre agence de marketing numérique.

Qui est votre client idéal ?

Une fois que vous avez décidé qui vous voulez servir, il est temps de plonger un peu plus profondément. Quel est le problème auquel il est confronté ? Comment pouvez-vous l’aider à résoudre ce problème ?

Décrivez les désirs, les besoins, les goûts, les habitudes et les informations d’une personne qui, selon vous, serait un client idéal pour votre agence.

Décrivez ses besoins en marketing, ses objectifs et la manière dont vous pouvez l’aider à les atteindre grâce au(x) service(s) que vous avez décidé(s) de proposer.

Ne vous contentez pas d’une imagination débordante. Demandez à vos clients potentiels ce qui leur pose problème lorsqu’il s’agit de faire connaître leur entreprise.

Dans quel domaine souhaiteraient-ils obtenir de l’aide ? Que recherchent-ils dans une entreprise de marketing numérique ?

Créez 2 à 4 personas très spécifiques. N’oubliez pas que votre marché initial n’est pas votre marché total. Même si vous commencez par cibler une zone géographique très spécifique ou un client très spécifique, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous étendre. Cela vous permettra simplement de mieux vous concentrer.

Je sais que j’ai passé mes premières années à servir « tout le monde ». Je ne savais pas du tout pour qui je voulais faire du marketing, et je me suis donc retrouvé avec un mélange fou de clients.

J’avais trop d’outils, trop de frais généraux, trop d’exigences, et aucune idée sur la façon de me développer ou même d’embaucher de l’aide. Je ne pouvais pas vendre à un client potentiel prometteur de peur que mes clients actuels ne partent.

Ce qu’il faut prendre en compte

Soyez précis. Il vaut mieux commencer à petite échelle (par exemple, être une agence de marketing numérique qui aide les dentistes locaux à obtenir plus de clients grâce à la recherche organique) que d’essayer d’aider tout le monde et de se perdre dans le bruit (par exemple, être un spécialiste du marketing numérique qui peut tout faire pour n’importe quelle entreprise).
N’oubliez pas que votre marché initial n’est pas votre marché total. Il vous permet simplement de cibler vos efforts de marketing et de générer des prospects.

Ce qu’il faut éviter

Évitez les entreprises qui ne sont pas en phase avec votre stratégie commerciale globale. Bien sûr, il est bon d’avoir du travail au début, mais n’oubliez pas… choisissez une direction et tenez-vous-y. Si vous n’offrez pas un service, ne l’offrez pas – même si cela signifie refuser un peu d’argent au début.
Évitez les entreprises qui n’offrent pas un bon bouche-à-oreille, des études de cas ou des témoignages. Un client toxique ne sera rentable qu’à très court terme. Il perd toujours de l’argent à long terme.

Les personas ne sont pas seulement destinés à un plan marketing. Ayez-en 2-4 pour votre propre orientation commerciale afin de savoir à qui dire oui et à qui dire non. Vous ne serez pas une agence prospère sans dire non à un moment ou à un autre.

3. Construire une présence en ligne

Une fois que vous avez une idée du type d’agence que vous êtes, des personnes que vous servez et de la manière dont vous les servez, il est temps de réfléchir à la manière dont vous allez présenter ces informations.

Cela signifie construire votre présence en ligne à travers votre site Web et vos canaux sociaux.

Création de votre site Web

Il n’est pas nécessaire d’avoir un site Web complet pour avoir une agence de marketing numérique. Mais comme vous aidez les gens à être vus en ligne, vous devez avoir une certaine présence en ligne.

Si vous êtes très modeste, vous pouvez utiliser une page Facebook, un profil Yelp ou quelques pages de présentation (ou pages d’atterrissage) (nous y reviendrons dans une minute).

Mais si vous ne disposez pas d’un site Web décent, vous serez en retard sur la tendance et vous serez limité dans vos possibilités de marketing.

Je vous recommande de créer votre propre site Web à l’aide d’un logiciel courant et bien connu comme WordPress** et de l’héberger sur votre propre compte d’hébergement**. J’ai un guide simple pour le faire à partir de zéro ici.

Vous disposerez ainsi d’une bonne base technique, d’une configuration simple et rapide et d’un accès à d’autres outils professionnels tels que la messagerie électronique et le stockage numérique. Elle vous permettra également de mettre en œuvre un design personnalisé prêt à l’emploi – les « thèmes ».

Les thèmes vous permettent d’avoir un site Web suffisamment attrayant pour réaliser une vente sans avoir à passer des mois et à dépenser beaucoup d’argent pour un design entièrement personnalisé. Créer un site Web sur quelque chose comme WordPress vous permet également de mettre en œuvre un design 100% personnalisé le moment venu.

**Remarque : l’auto-hébergement sur WordPress a une courbe d’apprentissage. Pour un site web à long terme avec une entreprise qui a des ressources, cela vaut la peine. Mais un constructeur de site web hébergé a tout à fait sa place dans de nombreuses entreprises, surtout si votre entreprise se concentre sur des clients qui utilisent une plateforme spécifique (comme Wix, Squarespace ou Shopify).

**Remarque : l’autre avantage de l’auto-hébergement est le revenu de maintenance récurrent. Les plans d’hébergement pour revendeurs sont très abordables et peuvent vous permettre de regrouper un forfait de maintenance pour les clients de conception de sites Web qui sont très rentables. Cela dit, certains constructeurs de sites Web vous permettent d’organiser des équipes/utilisateurs.

Création de pages ciblées (ou pages d’atterrissage)

Comme je l’ai mentionné plus haut, quelques pages ciblées de haute qualité sur votre site Web peuvent vous permettre d’aller loin. En plus de votre page d’accueil, de votre page « À propos » et de votre page « Vie privée », vous avez besoin de pages de renvoi pour répondre à des besoins spécifiques.

Lorsque je parle de « pages de destination », ne pensez pas à quelque chose de trop complexe ou à quelque chose qui nécessiterait un test A/B. Je parle simplement de pages qui répondent à des besoins spécifiques.

Je fais simplement référence aux pages sur lesquelles les visiteurs peuvent atterrir à partir d’un moteur de recherche ou d’une publicité et trouver exactement ce qu’ils recherchent. J’aime les appeler des pages ciblées plutôt que des pages d’atterrissage.

Pourquoi ? Voici un conseil de pro que peu de propriétaires de sites Web admettent : personne ne s’intéresse à votre page d’accueil ou ne la voit.

Votre page d’accueil est destinée aux personnes qui vous connaissent déjà. Pour les entreprises proposant un seul service spécifique, vous pouvez l’utiliser pour vous « classer » pour le terme principal de votre secteur.

Les pages d’atterrissage vont au-delà de votre page d’accueil.

Les pages d’atterrissage sont destinées aux nouveaux visiteurs (ou à ceux qui reviennent) pour qu’ils atterrissent et convertissent. Avant de créer toutes les pages de votre site Web, vous devez développer des pages d’atterrissage ciblées qui vendent à un ou à tous ces groupes :

Service spécifique – Ces pages doivent promouvoir vos services. Mais elles ne doivent pas être génériques. Elles doivent être axées sur le problème que votre service résout (par exemple, l’absence de trafic sur le site) ou sur l’application de votre service. Par exemple, c’est une chose de proposer le « référencement », c’en est une autre de rendre les sites Web plus accessibles, plus pertinents et plus visibles dans les moteurs de recherche.

Spécifique à la géographie / démographie – Ces pages concernent le service de localisation et la logistique pour obtenir les services de votre agence. Même si votre travail peut être mondial, vos clients ne le sont probablement pas. Ils paieront pour quelqu’un qui comprend leur marché local. En outre, si vous avez une connaissance approfondie d’un groupe démographique (par exemple, les étudiants), vous pouvez également vous concentrer sur ce point.

Spécifique à un secteur – Ces pages doivent promouvoir votre expertise dans des secteurs spécifiques. Même si les principes du marketing ne diffèrent pas beaucoup d’un secteur à l’autre, les clients veulent quelqu’un qui puisse comprendre leur point de vue. Si vous en savez plus qu’un autre sur le secteur [X], vous devez le promouvoir. Et si vous pouvez aller plus loin dans une niche, faites-le.

La magie ici, c’est de combiner des créneaux et d’approfondir chaque créneau. Jusqu’à ce que vous soyez grand et en pleine croissance, la niche est votre ami. Créez des combinaisons pour obtenir des pages extrêmement ciblées.

« Marketing numérique pour l’industrie du voyage » ne vous apportera pas vos premiers clients.

Mais « Digital marketing sur Facebook pour agents immobilier à Lyon » le fera absolument.

L’objectif ici est de vendre aux personnes qui se trouvent tout en bas de l’entonnoir des ventes – les clients potentiels les plus susceptibles de convertir et de réussir. Ces pages seront classées organiquement et vous pourrez les utiliser pour des publicités payantes (publicités Facebook, publicités Google, etc.).

Ce qu’il faut prendre en considération

  • Un contenu détaillé (tel qu’un blog) peut faire progresser considérablement votre présence. Pensez aux futures fonctionnalités que vous souhaiteriez avoir sur votre site afin de choisir une plate-forme qui les prenne en charge et de ne pas avoir à créer quelque chose à partir de zéro une fois que vous serez prêt à le mettre en œuvre.
  • Mettez en pratique ce que vous prêchez. Si vous êtes une agence de rédaction, assurez-vous que votre texte est à la hauteur. Si vous êtes une agence de design, assurez-vous que votre site donne l’impression que vous pouvez réellement concevoir quelque chose. Si vous êtes une agence de publicité, réalisez des études de cas. Si vous êtes une agence de marketing des médias sociaux, ayez des pages qui dépassent les meilleures pratiques.
  • Il n’est pas nécessaire d’être présent partout (Pinterest, Instagram, Twitter, WordPress, Facebook, YouTube, [plateforme de médias sociaux du jour]). Choisissez vos canaux de départ et élargissez-les plus tard si nécessaire.

Ce qu’il faut éviter

  • Évitez la perfection. L’objectif est d’avoir une présence en ligne qui montre que vous êtes légitime, mais être une agence est une question d’heures facturables. Ne passez pas plus de temps à travailler sur votre propre présence que sur celle de vos clients.

4. Se rendre visible (c’est-à-dire obtenir des pistes et des clients)

Une fois que vous avez un endroit où envoyer des gens, il est temps d’obtenir des prospects et des clients.

Encore une fois, les spécialistes du marketing sont notoirement mauvais pour se commercialiser eux-mêmes. Mais l’époque où l’on disait « construisez et ils viendront » est révolue depuis longtemps. Vous devez réellement faire quelque chose pour obtenir des clients et commencer à construire votre portefeuille, surtout si vous lancez une agence de marketing numérique sans expérience.

Voici quelques étapes clés à suivre pour faire connaître votre agence de marketing numérique.

Bouche à oreille / Recommandations

Plus que toute autre technique de marketing, les agences prospèrent grâce au bouche à oreille et aux recommandations. En fait, de nombreuses agences de premier plan ont dépassé le stade du marketing à réponse directe. Elles se développent exclusivement grâce au bouche-à-oreille. Elles savent comment attirer certains marchés et quel type de performance il faut pour obtenir des recommandations supplémentaires.

L’orientation de vos pages de renvoi favorisera le bouche-à-oreille puisque vous développerez une réputation simple et directe.

Pour obtenir des références, vous devez avoir des clients qui soutiennent votre réputation. Ce qui m’amène à…

L’approche directe

Aussi connu sous le nom de « hustlin' ». Il s’agit de toutes les démarches fastidieuses et difficiles que vous savez devoir faire… mais que vous ne voulez pas faire. C’est un véritable effort de marketing. C’est le contraire d’une campagne de marketing numérique de sensibilisation à la marque. C’est un pitching de réponse directe.

Maintenant, ça ne veut pas dire spammer. Cela signifie aller directement sur votre marché et faire un travail de proximité approprié.

Il s’agit d’envoyer des courriels et des messages Facebook à des personnes dont vous savez qu’elles pourraient être intéressées par vos services de marketing (ou dont vous connaissez d’autres personnes qui pourraient l’être). Cela signifie… appeler à froid un client potentiel. Et l’envoyer vers vos pages de renvoi pour en savoir plus sur votre agence ou l’appeler pour lui expliquer comment vous pouvez l’aider. Et encore une fois, l’orientation de vos pages de renvoi contribuera à simplifier le bouche-à-oreille. Vous vous distinguerez lorsque les gens se souviendront de vous comme « le spécialiste du marketing [X] pour le secteur [Y] dans la ville [Z] ».

Cela signifie aider au sein des forums du secteur. J’ai obtenu ma première poignée de clients dans le domaine de la conception de sites web après avoir aidé des personnes sur les forums d’assistance de WordPress.org. J’ai obtenu mon premier client dans le domaine du commerce électronique après avoir aidé sur les forums Shopify. Je ne me suis jamais adressé directement à quelqu’un, mais ce type de travail manuel et pratique est considéré comme une approche directe.

Lorsque vous débutez sans expérience, la prospection directe est l’un des moyens les plus efficaces d’obtenir rapidement des clients (que vous pouvez ensuite transformer en recommandations). Utilisez le marketing traditionnel si c’est ce qu’il faut pour lancer votre entreprise de marketing numérique. J’ai organisé un séminaire physique avec une publicité imprimée pour obtenir mes premiers clients.

Exploitez votre réseau existant, recherchez des projets que vous pouvez mener à bien et continuez à vous faire connaître sans avoir à dépenser de l’argent pour des publicités ou à attendre que votre stratégie inbound se développe (nous y reviendrons dans une minute).

Trafic payant

Oui, c’est vrai – Google Ads et Facebook Ads peuvent être coûteux pour un bon retour sur investissement, surtout pour les mots-clés proches de la conversion que vous devriez essayer d’acheter. Ce canal nécessite un certain budget marketing.

Mais si vous souhaitez sérieusement élaborer une stratégie marketing à long terme pour votre agence de marketing numérique, votre objectif est un peu différent lorsque vous utilisez le trafic payant.

Vous achetez des données. Beaucoup de données.

Vous devez faire plusieurs choses avec votre nouveau trafic.

  • Regardez quels sont les mots-clés qui génèrent les meilleurs prospects. Google Ads et Facebook vous donnent ces informations. Essayez d’utiliser une correspondance large modifiée pour vos mots clés. Souvent, les clients utilisent une plus grande variété de mots-clés que vous ne le pensez.
  • Faites des annonces très ciblées géographiquement, surtout si vous êtes une agence locale. Si vous avez une page de destination pour un quartier, mettez en place une campagne pour cette zone. Battez les gros bonnets grâce à la familiarité locale.
  • Regardez quelles pages de destination génèrent des ventes et des appels.
  • Regardez quelles sont les zones qui génèrent des ventes.
  • Testez les textes publicitaires et déterminez le bon message. Vous pouvez utiliser ces données pour informer toute campagne d’impression ou d’affichage.
  • Sur Facebook, vous pouvez être *très* spécifique avec vos audiences. Faites-le. Créez un public de 100 personnes qui, vous le savez, seraient parfaites. Assurez-vous qu’ils connaissent votre existence. Utilisez cette campagne pour préparer une campagne directe.

Trafic de recherche organique (SEO)

Le trafic organique (SEO) n’est peut-être pas encore la meilleure voie à suivre après le trafic payant. Il existe un vaste monde de sources de trafic payant et organique, et si vous cherchez à vous constituer un portefeuille et à acquérir de l’expérience, cela va prendre un certain temps.

Et pourtant, si vous jouez le jeu à long terme, mettre en place votre stratégie de référencement maintenant peut avoir des retombées énormes au bout du compte.

Google traite plus de 3,5 milliards de requêtes par jour. Et pour la plupart des requêtes, la plupart des clics vont vers un résultat organique. Et vous savez, grâce à vos campagnes publicitaires, que les clics sur des mots clés concurrentiels peuvent coûter très cher. C’est un coût que vous n’aurez pas à payer si vous vous classez dans les résultats organiques.

Je ne cacherai donc pas mon enthousiasme pour le référencement et le marketing entrant. C’est ma spécialité et c’est le cuirassé géant qui continuera à avancer une fois qu’il aura pris la bonne direction.

Lorsque vous définissez votre stratégie marketing pour votre agence de marketing numérique, vous devez simplement savoir ce qu’il faut faire pour obtenir du trafic organique et ce qu’il faudra faire de votre côté pour y parvenir.

Souvent, vous aurez juste besoin d’une poignée de posts vraiment utiles pour prouver votre expertise. Ne vous lancez pas dans des sujets génériques. Mettez en avant votre spécialité. Rédigez un tutoriel sur des outils que vous savez que votre public essaie d’utiliser. Écrivez sur un problème dont vous savez qu’il concerne tout le monde.

Ce qu’il faut prendre en compte

  • Votre premier objectif lorsque vous créez une agence est d’obtenir des clients. Les heures facturables sont déterminantes (et c’est ce qui vous permettra d’investir dans d’autres efforts de marketing).
  • Certaines de vos meilleures pistes peuvent se trouver dans votre propre cercle. Ne négligez pas le réseau dont vous disposez déjà.
  • Personne ne connaîtra votre entreprise si vous n’en parlez à personne. Vous n’avez pas besoin de cartes de visite fantaisistes, d’un beau site web ou même d’un entonnoir marketing élaboré. Vous devez vraiment dire aux gens ce que vous faites.
  • Vous devez marcher, mais vous ne devez pas compter sur votre propre secteur pour développer votre entreprise. Si vous faites du référencement et que vous choisissez de ne pas l’utiliser pour générer des prospects, c’est très bien – mais soyez prêt à en parler à des clients potentiels.

Ce qu’il faut éviter

  • Évitez d’être un généraliste. Oui, vous avez besoin de clients, oui, vous avez besoin de revenus, mais n’oubliez pas la stratégie commerciale que vous avez définie au départ.
  • Évitez d’ajouter du travail supplémentaire sans en augmenter la portée pour « gagner » un client. Si les clients veulent des services supplémentaires et que vous les proposez, tant mieux ! Faites-leur savoir comment cela modifie vos honoraires. Gagnez le respect par les résultats, et non par le prix ou la réactivité perçue.

5. Définissez votre plan de croissance

La création d’une agence de marketing numérique ne signifie pas que vous devez devenir la prochaine grande entreprise à faire des publicités pour le Super Bowl. Comme je l’ai déjà mentionné, une agence de marketing numérique peut être une agence d’une personne.

Vous devez cependant avoir une idée de la manière dont vous souhaitez vous développer. Être une entreprise unipersonnelle ne signifie pas que vous devez tout faire vous-même.

Internet Marketeux est composée d’une seule personne, Nate Shivar, mais plusieurs entrepreneurs extraordinaires aident à assumer des responsabilités spécifiques. Les employés sont parfaits une fois que vous avez un solide carnet de contrats récurrents, mais les entrepreneurs peuvent vous aider à combler tout vide.

Lorsque vous commencez à vous développer, réfléchissez aux équipes, aux systèmes et aux produits que vous souhaitez mettre en place pour aider vos clients.

Pour votre équipe de marketing, l’embauche d’un rédacteur à plein temps vous aiderait-elle à signer deux clients de plus ? Pourriez-vous externaliser le travail de conception ou les tâches administratives qui vous prennent du temps sur un site comme Fiverr ? Avez-vous besoin de compétences en marketing numérique ?

Pour vos outils, quels sont les outils essentiels ?

Devriez-vous utiliser une large suite d’outils comme SEMrush qui fournit PPC, SEO, Social et plus en une seule suite ? Ou seulement une suite d’outils de référencement comme Mangools ?

Devriez-vous assembler un grand nombre d’outils spécialisés – comme Screaming Frog ou Ahrefs pour le référencement ? Devriez-vous économiser de l’argent en vous procurant la suite d’outils Mangools ?

Faut-il gagner du temps avec AdEspresso pour le PPC ou TailWind pour les canaux de médias sociaux ou commencer par une touche manuelle ?

Quels sont les outils que vous pouvez laisser payer à votre nouveau client et ceux dont vous avez besoin d’avance ? En tant que propriétaire de l’agence, quels outils pouvez-vous regrouper et vous débrouiller ?

Pour vos systèmes, avez-vous un système écrit pour les nouveaux clients ? Même si vous êtes seul, vous devez avoir un système écrit par lequel les clients passent. Ce système doit pouvoir être défini dans un contrat. Vous pouvez (et devez) trouver des exemples de contrats de service principaux (MSA) et d’énoncés de travail (SoW) sur lesquels vous appuyer.

Assurez-vous que vous disposez d’un système interne de gestion de projet, même s’il ne s’agit que d’une feuille Google.

Pour vos produits livrables, avez-vous un moyen de montrer leur valeur à vos clients ? Avez-vous un moyen de recueillir leurs commentaires ?

Si vous êtes un spécialiste du référencement, les audits écrits, les cartes de mots-clés et les stratégies de contenu et de sensibilisation écrites contribueront à rendre la « magie » du référencement réelle pour vos clients.

Pouvez-vous automatiser les processus afin de pouvoir évoluer et fournir de la valeur aux clients… tout en maintenant une relation client ? J’utilise SEMrush pour envoyer automatiquement des rapports sur les listes locales à mes clients de référencement local.

Il en va de même pour tout type de marketing. Quel format allez-vous utiliser ? À qui pouvez-vous parler dans le secteur pour avoir une idée de base ?

Pour être honnête, cette section est la principale raison de faire un court passage dans une agence déjà établie. J’ai travaillé pour l’agence Nebo pendant un peu plus de deux ans. J’ai appris plus en deux ans que je n’aurais pu le faire seul en dix ans. Mais il n’est pas nécessaire de travailler pour une agence. Vous devez simplement réfléchir et planifier un peu plus.

Une planification avancée vous permettra de vous développer plus rapidement et plus facilement que si vous attendez de trouver une solution lorsque la charge de travail devient trop importante.

Ce qu’il faut considérer

  • Il y a certaines tâches que vous seul pouvez accomplir. Quelles sont-elles ? Concentrez-vous sur ces tâches.
  • Une plus grande équipe ne signifie pas nécessairement une meilleure agence. Certains des meilleurs spécialistes du marketing que je connais travaillent avec une équipe très réduite.
  • Repensez à la vision de votre entreprise. Y a-t-il des services que vous voulez offrir mais que VOUS ne pouvez pas offrir ? Y a-t-il des personnes que vous pouvez embaucher et qui peuvent couvrir plusieurs domaines différents (par exemple, un rédacteur ayant de l’expérience en conception graphique) ?

Ce qu’il faut éviter

  • Évitez de vous perdre dans les méandres du métier. Vous ne pouvez pas gagner de l’argent si vous restez assis dans votre boîte de réception cinq heures par jour. Automatisez !
  • Évitez de considérer l’externalisation comme une dépense. Faites vos calculs et pensez valeur et réinvestissement.
  • Évitez d’emprunter la voie du  » bon marché  » lorsque vous embauchez de l’aide. Vous obtenez ce pour quoi vous payez.
  • Facturez ce que vous valez. Si vous faites gagner de l’argent à vos clients, alors facturez ce que vous valez… et faites-leur gagner encore plus d’argent !

Conclusion et prochaines étapes

Créer une agence de marketing numérique sans expérience n’est pas forcément un processus décourageant, plein de questions, d’inconnues et d’obstacles.

Il faut toutefois que vous compreniez clairement ce que vous attendez de votre agence, qui vous allez aider et comment vous allez le faire.

Si vous essayez de créer une agence de marketing numérique, suivez ce processus et vous serez fin prêt !

Laisser un commentaire