Mon Avis Sur BigCommerce – Avantages et Inconvénients (2021)

Dans cette revue de BigCommerce, je vais examiner en détails l’une des solutions de commerce électronique les plus connues et populaire.

Dans ce cet article, je vous présente mon avis sur les principales caractéristiques de BigCommerce. Vous découvrirez tous les avantages et les inconvénients de BigCommerce, et à la fin de l’article, vous aurez une bien meilleure idée de la pertinence de cette solution de commerce électronique pour votre entreprise.

Commençons par une question simple : qu’est-ce que BigCommerce ?

Qu’est-ce que BigCommerce ?

BigCommerce Inventory Management Software Integration

BigCommerce est une solution de commerce électronique « hébergée » payante qui permet aux propriétaires d’entreprises de créer une boutique en ligne et de vendre leurs produits sur le web. Le terme « hébergé » signifie que BigCommerce fonctionne sur ses propres serveurs – vous n’avez donc pas besoin d’acheter un hébergement web ou d’installer quoi que ce soit sur votre ordinateur pour l’utiliser. Tant que vous avez accès à un navigateur web et à l’internet, vous pouvez créer et gérer votre boutique depuis n’importe où.

Il s’agit d’un produit SaaS, ce qui signifie que vous ne possédez pas le logiciel, mais que vous payez une redevance mensuelle pour l’utiliser.

Le produit est fourni avec une gamme de modèles personnalisables pour vous aider à concevoir votre boutique en ligne ; vous pouvez l’utiliser pour vendre des biens physiques ou numériques ; et certains outils sont également fournis pour vous aider à commercialiser votre boutique.

BigCommerce s’adresse principalement aux personnes n’ayant pas de grandes compétences en matière de conception web, mais il permet également aux utilisateurs et aux développeurs plus avertis de peaufiner le HTML et le CSS de leurs boutiques en ligne.

Comme pour toutes les boutiques en ligne hébergées et les services de création de sites web (Shopify, Volusion, Squarespace, Jimdo, etc.), si BigCommerce venait à disparaître ou à changer radicalement ses fonctionnalités, vous pourriez vous retrouver dans une situation où vous devriez migrer votre boutique vers une autre plateforme.

Mais à moins que vous ne soyez en mesure de développer votre propre boutique en ligne à partir de zéro, vous finirez très probablement par utiliser une solution hébergée comme BigCommerce pour gérer votre boutique, et la bonne nouvelle est qu’il s’agit de l’un des produits les plus établis de ce type sur le marché, avec une liste de clients comprenant Paypal, Avery, Clarks Shoes et Gillette.

Les Templates de BigCommerce

BigCommerce propose une assez bonne sélection de modèles adaptés que vous pouvez utiliser pour la conception de votre boutique en ligne.

Il y a 12 thèmes BigCommerce gratuits et environ 140 thèmes payants – et chaque thème contient un certain nombre de variantes différentes, donc il y a un choix assez large.

Bicydos - Premium Responsive Bigcommerce Template (Stencil Ready): Initial Release - ThemeVale.com - Bigcommerce Themes & Bigcommerce Templates

 

Les thèmes gratuits proposés sont moderne, d’apparence professionnelle et constituent un bon point de départ pour la création d’une boutique en ligne.

Toutefois, certains d’entre eux se ressemblent beaucoup. C’est un problème particulier avec les thèmes gratuits : bien qu’il y en ait techniquement 12 disponibles, on a plutôt l’impression qu’il n’y a en fait que 5 thèmes proposés avec des couleurs différentes.

Pour étendre vos options, vous pouvez envisager d’acheter l’un des thèmes BigCommerce payants. Ces thèmes sont proposés à des prix assez raisonnables, commençant à 150 $ et allant jusqu’à 300 $ (vous pouvez parfois en acheter un à un prix réduit – j’ai vu des thèmes premium disponibles à 99 $ lorsqu’ils étaient en vente).

Là encore, vous constaterez que certains d’entre eux sont un peu trop similaires pour mériter d’être classés comme des thèmes différents.

Dans l’ensemble, vous pourrez créer un design professionnel pour votre magasin BigCommerce en utilisant soit les thèmes gratuits, soit les thèmes premium – il serait juste bon de voir l’éventail des thèmes s’élargir un peu.

Un domaine dans lequel des améliorations pourraient être apportées aux thèmes concerne les polices de caractères : la sélection de polices de caractères regroupées dans la plupart des thèmes gratuits est réduite par rapport à celles proposées par des concurrents comme Shopify et Squarespace (dans certains cas, vous êtes limité à 3 ou 4 polices).

Bien que l’ajout d’une autre police soit parfaitement réalisable, il implique l’ajout d’un peu de code à votre fichier de modèles, ce qui ne sera pas idéal pour tous les utilisateurs.

Le côté positif est que tous les thèmes gratuits sont entièrement réactifs (adaptés aux téléphones portables) et, ce qui est significatif, sont également compatibles avec l’AMP (je parle de l’AMP – Accelerated Mobile Pages – plus loin dans cette revue).

Variantes et Catégories de Produits

Une caractéristique particulièrement forte de BigCommerce est la façon dont il traite les variantes de produits.

 

Contrairement à son concurrent Shopify, les « options de produits » et les « règles de produits » de BigCommerce permettent de créer un très grand nombre d’options de produits (jusqu’à 250).

Sa limite de 600 versions de vos articles est également très généreuse par rapport aux autres grandes plateformes (la limite équivalente de Shopify et Squarespace est de 100).

Ainsi, si vous vendez des produits qui se présentent sous de nombreux formats différents, BigCommerce peut être une option particulièrement intéressante.

Bien que BigCommerce soit excellent en ce qui concerne les options de produits, il est légèrement moins impressionnant en ce qui concerne les catégories de produits – alors que leur création et leur modification sont assez simples, vous devez les attribuer à des produits individuels de manière assez manuelle.

 

Ajouter des produits à une catégorie sur bigcommerce

Il serait préférable – comme c’est le cas de certains autres grands créateurs de boutiques en ligne, notamment Shopify – que vous puissiez automatiquement classer les produits en fonction de leur nom ou de leur étiquette.

Pour être juste, vous pouvez utiliser un outil de « modification en masse » pour accélérer un peu le processus, mais je préfère l’approche « intelligente » de Shopify pour la catégorisation des produits.

Vendre en plusieurs devises

Vous obtenez généralement plus de ventes si vous vendez dans la devise utilisée par les visiteurs de votre site.

Ainsi, si vous vendez dans plusieurs pays, il est judicieux de laisser vos clients potentiels choisir leur propre devise.

La bonne nouvelle, c’est qu’avec les thèmes gratuits de BigCommerce, vous obtenez une très bonne solution multidevise prête à l’emploi, qui facilite la conversion automatique des devises en fonction de l’adresse IP.

Si vous utilisez un modèle payant, vous devrez peut-être utiliser une application tierce pour faciliter la multidevise – Bold Multi-Currency est une bonne option.

Mais dans l’ensemble, Bigcommerce obtient de bons résultats en matière de vente multidevises : certaines solutions concurrentes n’offrent pas du tout cette fonctionnalité (par exemple Squarespace) et d’autres ne permettent pas la conversion automatique des devises, à moins que vous ne soyez sur un plan d’entreprise coûteux (Shopify en est un exemple clé).

Pour moi, cette fonctionnalité multidevise est l’un des arguments les plus forts pour choisir BigCommerce plutôt qu’une solution de commerce électronique concurrente.

Une approche multicanal de la vente

Comme les autres grandes plateformes de commerce électronique, BigCommerce ne vous limite pas à la vente sur votre propre boutique en ligne – vous pouvez vendre vos produits sur plusieurs canaux de vente.

Parmi ceux-ci figurent Facebook, Instagram, Pinterest, Google Shopping et Amazon.

Dropshipping avec BigCommerce

De nombreux utilisateurs potentiels de BigCommerce seront intéressés de savoir comment s’intégre le dropshipping.

Le dropshipping est un modèle de vente dans lequel vous ne gardez pas en stock ce que vous vendez. Vous prenez une commande, vous lui envoyez les coordonnées d’un fournisseur et celui-ci envoie la marchandise à votre client. L’avantage de ce modèle est que vous n’avez pas besoin de beaucoup de capital de départ, car il n’est pas nécessaire d’acheter un stock avant de commencer à vendre.

(L’inconvénient est que les faibles coûts de démarrage signifient qu’il y a beaucoup de gens qui le font, et cela finit par être un domaine d’activité assez compétitif).

Vous pouvez utiliser BigCommerce pour faire du dropship, mais pour ce faire, vous devrez installer une application tierce de l’app store de BigCommerce pour le faciliter.

Il existe un certain nombre d’applications disponibles pour vous aider à faire du dropship avec BigCommerce, dont les principales :

  • Ali-Express Dropshipping
  • Printful
  • Modalyst
  • Source de l’inventaire
  • Pivot

Le prix d’utilisation de ces applications est variable, des essais gratuits étant disponibles pour certaines d’entre elles.

Dropshipping options in the Bigcommerce app store

Téléchargement de Fichiers et Champs Personnalisés

Les commerçants qui doivent saisir du texte pour compléter une commande – par exemple les imprimeurs qui ont besoin que leurs clients fournissent un JPG d’un logo pour un t-shirt – trouveront l’approche de BigCommerce en matière de champs personnalisés et de téléchargement de fichiers vraiment bonne.

La création de champs personnalisés et la saisie de données à l’aide de ces champs sont très simples : il suffit de trouver le produit concerné, de créer un champ personnalisé, de le nommer et les utilisateurs de votre site pourront ensuite y entrer des informations au point d’achat.

De même, il est très facile de permettre à vos utilisateurs de télécharger un fichier – encore une fois, il suffit de modifier votre produit pour qu’il contienne un « fichier à télécharger ». Vos clients pourront alors télécharger un fichier, d’une taille très généreuse de 500 Mo, lorsqu’ils achèteront ce produit.

Cette fonctionnalité est beaucoup mieux mise en œuvre sur BigCommerce que sur certains produits concurrents.

La fonctionnalité de "téléchargement de fichiers" du Bigcommerce permet aux visiteurs de votre site de télécharger des images personnalisées qui peuvent être utilisées sur vos produits

Règles fiscales et TVA MOSS

États-Unis et Canada

L’un des défis que pose la gestion d’une boutique en ligne est que vous pouvez vous retrouver à vendre des marchandises dans des juridictions où les taux d’imposition sont différents, ce qui doit se refléter dans le prix de vos produits. C’est un casse-tête particulier pour les commerçants basés aux États-Unis et au Canada, où les différents États ou provinces appliquent des règles fiscales différentes.

Heureusement, BigCommerce vous permet d’appliquer automatiquement les taux d’imposition de ces deux pays, ce qui représente un énorme gain de temps. Vous devrez toutefois installer une application tierce pour faciliter cette opération – Avalara, Vertex ou Taxjar – et vous devrez donc vous attendre à des coûts supplémentaires.

Union européenne

Si vous avez l’intention de vendre des produits numériques aux consommateurs de l’Union européenne par le biais de BigCommerce et que vous pensez en tirer plus de 10 000 euros par an, vous devez vous familiariser avec le système de TVA MOSS.

Les MOSS exigent que vous appliquiez aux produits numériques des taux de TVA spécifiques à chaque pays, même si vous dirigez une entreprise basée en dehors de l’UE.

Contrairement à son principal concurrent, Shopify, BigCommerce ne semble pas offrir un moyen automatique de le faire ; vous devrez mettre en place des taux d’imposition manuels pour le faciliter.

Améliorer les fonctionnalités de votre magasin BigCommerce via l’app store

Si l’ensemble des fonctionnalités standard fournies par BigCommerce ne suffit pas à vos besoins, vous pouvez envisager d’acheter des applications dans son magasin d’applications ou de l’appeler par son nom propre, le « Marché des applications de commerce électronique ».

L’app store propose une gamme assez large d’intégrations qui vous permettent d’ajouter de nombreuses fonctionnalités supplémentaires à votre BigCommerce store.

bigcommerce-app.jpg

Vous pouvez ajouter des applications qui traitent de nombreux aspects différents de la gestion d’une entreprise en ligne – les catégories comprennent :

  • comptabilité
  • CRM
  • marketing
  • expédition
  • etc

Des intégrations sont disponibles pour de nombreuses autres applications commerciales SaaS bien connues – par exemple, vous trouverez des applications pour Mailchimp, Zendesk, Xero et Salesforce. Ces applications ont souvent un coût, mais elles offrent en contrepartie un monde de fonctionnalités avancées pour votre boutique en ligne.

Au total, il existe environ 870 applications disponibles pour BigCommerce. Ce nombre n’est pas aussi élevé que celui de la rivale Shopify, mais une application clé qui est fournie par BigCommerce mais pas par Shopify est une intégration officielle pour Mailchimp.

Interface et Facilité d’Utilisation

L’interface de BigCommerce est en général simple et conviviale ; elle est relativement similaire en qualité et en apparence à celle de Shopify et de Squarepace. Elle n’est pas non plus totalement différente d’un tableau de bord WordPress ; toute personne familiarisée avec un système de gestion de contenu (CMS) devrait le trouver assez facile à utiliser.

Un menu vertical sur le côté gauche de l’écran vous permet d’accéder facilement aux principales fonctionnalités – et les étiquettes (« commandes », « design de la vitrine », « analyse », etc.) indiquent clairement où vous trouverez toutes les fonctionnalités clés.

Une fois que vous avez sélectionné une option dans le menu de gauche, le contenu ou les données associées s’affichent sur la droite – vous pouvez alors les modifier ou les consulter en conséquence.

Un nouvel ajout intéressant à l’ensemble des fonctionnalités de BigCommerce est un générateur de pages par glisser-déposer ; il vous permet de sélectionner des blocs de contenu (texte, colonnes, images, etc.) et de les déposer en position sur vos pages comme il convient.

Bigcommerce page builder

D’une manière générale, j’ai trouvé BigCommerce facile à utiliser et à mettre en œuvre – en particulier lorsqu’il s’agit de gérer des produits et des catalogues, il est certainement plus facile à utiliser que Shopify et Squarespace, et il bat Volusion haut la main.

Toutefois, en ce qui concerne la gestion du contenu et de la présentation, il y a place à l’amélioration.

En effet, certains éléments sont difficiles à supprimer ou à masquer et, comme mentionné ci-dessus, il n’est pas aussi facile qu’il le faudrait de changer les polices de caractères (la plage par défaut fournie avec les modèles gratuits est assez limitée).

En outre, si le générateur de page est un nouveau développement potentiellement utile, il est possible de le mettre en œuvre beaucoup mieux.

Tout d’abord, je l’ai trouvé un peu bogué par moments – le glisser-déposer peut être un peu maladroit.

Deuxièmement, vous ne pouvez accéder au générateur de page que si vous allez dans le personnalisateur de thème – si vous naviguez vers la page web que vous voulez éditer à l’arrière-plan, tout ce que vous voyez est un éditeur WYSIWYG (what-you-see-is-what-you-get) plutôt démodé. C’est assez décevant même si l’utilisation est facile.

Les Fonctionnailités SEO de BigCommerce

L’une des principales préoccupations est la qualité des fonctions d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) de la plateforme.

En bref, elles sont très bonnes.

Toutes les bases sont bien couvertes : il est facile de modifier les titres des pages de BigCommerce, les méta descriptions et les en-têtes.

Vous pouvez également créer et modifier sans difficulté des URL spécifiques à un produit et, contrairement à certains produits concurrents (notamment Shopify et Squaresapce), vous pouvez créer des URL courtes (c’est-à-dire votredomaine.com/nomduproduit au lieu de votredomaine.com/produit/nomduproduit), ce qui est généralement considéré comme préférable du point de vue du référencement.

En outre, BigCommerce n’est pas un problème lorsqu’il s’agit de savoir comment un site fonctionne sur un téléphone portable. (Ceci est crucial maintenant que Google introduit une approche « mobile d’abord » pour l’indexation du contenu).

Non seulement les modèles de BigCommerce sont tous réactifs (c’est-à-dire qu’ils sont conçus pour s’adapter à l’appareil sur lequel ils sont visualisés – téléphone portable, tablette, ordinateur de bureau, etc.), mais beaucoup fonctionnent également comme des « pages mobiles accélérées » (AMP), ce qui peut avoir des implications positives en matière de référencement.

Utilisation des pages mobiles accélérées (AMP) dans BigCommerce

Si vous aimez suivre les tendances du développement du web, vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’un nombre croissant de sites web présentent leur contenu au format « Accelerated Mobile Pages » (AMP).

L’AMP est un projet soutenu par Google qui vise à fournir le contenu de votre site extrêmement rapidement aux utilisateurs mobiles, principalement en créant des pages simplifiées qui suppriment certains types de code (scripts) et de fonctionnalités (par exemple, les commentaires de blog).

Le principal avantage de l’utilisation de l’AMP sur votre site est qu’il réduit considérablement le nombre d’utilisateurs mobiles qui quittent votre site en raison d’un chargement trop lent de votre contenu. Cela signifie que vous obtiendrez un pourcentage plus élevé de visiteurs engagés, et potentiellement des ventes.

Le format AMP peut également offrir certains avantages en matière de référencement : de nombreux experts en référencement estiment que les pages à faible taux de décrochage sur lesquelles les gens « s’attardent » pendant un certain temps (deux choses que le format AMP peut offrir) sont récompensées par les algorithmes de Google dans les résultats de recherche.

Actuellement, le format AMP est généralement utilisé pour les articles de blog et les nouvelles, mais il peut également être utilisé pour d’autres types de pages, notamment les pages de produits sur les sites de commerce électronique.

L’offre AMP de BigCommerce est excellente : ses modèles gratuits facilitent l’utilisation du format AMP, et de nombreux thèmes premium le font également. Vous pouvez rechercher des modèles compatibles avec l’AMP en cochant la case AMP dans la boutique de modèles de BigCommerce.

Optimisation de l’image

Des images correctement dimensionnées pour l’appareil sur lequel elles sont placées et qui se chargent rapidement peuvent améliorer considérablement la vitesse des pages (les pages se chargeant plus rapidement bénéficiant d’un traitement préférentiel de la part de Google dans les résultats de recherche).

Une fonctionnalité récemment introduite par BigCommerce est l’optimisation des images via Akamai Image Manger. Cette fonction optimise automatiquement toutes vos images et, selon BigCommerce, les commerçants qui utilisent le gestionnaire d’images d’Akamai dans le cadre d’une version bêta fermée depuis plusieurs mois ont constaté une amélioration de 70 % des temps de chargement du site.

Là encore, et conformément à l’approche générale « tout-en-un » de BigCommerce concernant les fonctionnalités de sa plate-forme, ce système est inclus dans tous les plans. Un grand bravo pour cela, car les plates-formes concurrentes ne fournissent pas cette fonctionnalité ou exigent que vous installiez une application payante pour l’obtenir.

The below video gives an overview of this new functionality.

Conformité du GDPR et BigCommerce

Avec l’introduction du règlement général sur la protection des données (GDPR), les propriétaires de sites web doivent désormais prendre plusieurs mesures juridiques pour s’assurer qu’ils protègent correctement la vie privée de leurs visiteurs dans l’UE.

Le non-respect de ces mesures est passible de lourdes sanctions financières ; et même si votre entreprise n’est pas basée dans l’UE, vous devez respecter la réglementation en ce qui concerne toute visite de site en provenance de l’UE.

Notez que je ne suis pas avocat et que vous ne devez rien considérer ici comme un conseil juridique ; mais cela dit, je vais vous expliquer comment je vois les problèmes de GDPR affectant les propriétaires potentiels de magasins de grande surface.

D’après ma compréhension des règles de GDPR, les priorités essentielles pour les propriétaires potentiels de magasins de BigCommerce sont les suivantes :

  • fournir des avis adéquats sur la protection de la vie privée et les cookies
  • traiter et stocker les données en toute sécurité
  • obtenir le consentement des personnes qui s’inscrivent à des listes de diffusion pour leur envoyer des bulletins d’information électroniques
  • fournir un moyen d’accepter ou de révoquer le consentement à l’utilisation de cookies non essentiels sur un site web avant qu’ils ne soient exécutés (et de consigner ce consentement).

Il est généralement facile sur la plupart des plateformes de répondre aux trois premières exigences, bien que vous deviez passer un peu de temps (et éventuellement de l’argent pour des avocats ou des modèles juridiques) à créer les avis pertinents et à modifier les formulaires de saisie des données afin de les rendre conformes à la GDPR.

L’exigence relative au consentement à l’utilisation de cookies est plus difficile à satisfaire, mais la bonne nouvelle est que, contrairement à de nombreuses plateformes concurrentes, BigCommerce vous aide plutôt bien à y parvenir.

Pour garantir la conformité avec la GDPR dans ce domaine, vous êtes tenu d’afficher une bannière de cookie aux utilisateurs de votre site web qui :

  • leur permet de choisir les cookies qu’ils veulent exécuter AVANT que ces cookies ne soient exécutés (c’est-à-dire de donner leur « consentement préalable »)
  • enregistre leur consentement à l’utilisation de cookies
  • leur permet de révoquer le consentement à un stade ultérieur.

Ainsi, par exemple, si vous utilisez une publicité sur Facebook ou un cookie Google Analytics dans votre magasin BigCommerce, vous enfreindrez les lois GDPR, à moins que vous ne disposiez d’une solution qui permette de faire tout cela.

BigCommerce offre un moyen très simple d’ajouter des scripts tiers et de s’assurer qu’ils ne sont exécutés qu’avec le consentement de l’utilisateur.

Selon moi, la fonctionnalité de consentement des cookies GDPR devrait toujours être considérée comme une « fonctionnalité de base » et non comme un élément que les utilisateurs devraient fournir à l’aide d’une application.

Support Client de BigCommerce

Lorsque vous commencez un essai gratuit de BigCommerce, vous recevez divers courriels de soutien et des ressources visant à vous aider dans le processus d’intégration.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous faire aider, ce qui devrait faciliter la mise en route de votre magasin.

Pour ceux qui ont acheté un plan BigCommerce, l’entreprise fournit un service d’assistance à la clientèle 24 heures sur 24. Sur son site, on ne sait pas très bien ce que recouvre l’expression « 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 » – téléphone, chat ou courrier électronique – et avant d’avoir accès aux coordonnées utiles, vous êtes encouragé à essayer de résoudre le problème en cherchant d’abord une réponse à votre question dans les pages d’aide de BigCommerce (voir la capture d’écran ci-dessous).

Cela va ennuyer un peu certains utilisateurs, même si vous obtenez des coordonnées assez faciles à digérer une fois que vous avez terminé votre recherche et ignoré les articles d’aide !

Vous pouvez également utiliser le bouton « sauter cette étape » pour passer outre cette étape – cela fait immédiatement apparaître les numéros de téléphone, les options de chat en direct, etc.

La bonne nouvelle, c’est que l’assistance téléphonique est disponible pour un grand nombre de pays. Si votre pays ne figure pas dans la liste, vous pouvez appeler un numéro utile « tous les autres pays ».

Enfin, pour ceux qui sont plus enclins à essayer de régler eux-mêmes les problèmes de support, il existe un large éventail de ressources vidéo et textuelles disponibles auprès de BigCommerce, ainsi qu’un forum communautaire.

Les Plans de Tarification de BigCommerce

BigCommerce propose quatre plans tarifaires mensuels, qui sont les suivants :

  • BigCommerce Standard : 29,95 $ par mois
  • BigCommerce Plus : 79,95 $ par mois
  • BigCommerce Pro : 299,95 $ par mois
  • BigCommerce Enterprise : les prix varient en fonction des besoins de votre entreprise

Une réduction de 10 % est accordée pour les plans « Plus » et « Pro » si vous les payez annuellement ; et un essai gratuit de 15 jours est également disponible – vous pouvez profiter de cette offre via ce lien.

Bigcommerce pricing (2020)

Les plans « standard », « plus » et « pro » sont destinés aux particuliers et aux petites entreprises et font partie de la gamme de produits « Essentials » de la société.

Le plan « Enterprise » s’adresse davantage aux grandes entreprises et aux sociétés (utilisateurs ayant des besoins de bande passante très élevés et des exigences de vente avancées).

Caractéristiques Comunes à Tous les Plans

Voici les principales caractéristiques communes à tous les plans :

  • un choix de 12 modèles gratuits
  • la possibilité de vendre un nombre illimité de biens physiques ou numériques, dans les catégories de votre choix et en utilisant les tarifs d’expédition de votre choix
  • un constructeur de pages par glisser-déposer
  • l’intégration avec Paypal et un large éventail de passerelles de paiement
  • comptes illimités pour le personnel
  • une fonctionnalité complète de gestion de contenu (CMS)
  • les caractéristiques de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)
  • l’optimisation automatisée des images, à l’aide du gestionnaire d’images d’Akamai
  • l’intégration avec plusieurs services de marketing par courrier électronique : Constant Contact, iContact, Mailchimp et Interspire
  • des bons de réduction et des chèques-cadeaux
  • fonctionnalité d’examen des produits
  • la possibilité de modifier le CSS et le HTML comme souhaité
  • des rapports professionnels.

Cet ensemble complet de fonctionnalités est assez unique en ce qui concerne les créateurs de boutiques en ligne – beaucoup de créateurs de boutiques en ligne similaires vous demandent de passer à des plans plus coûteux ou d’installer des applications payantes pour accéder à plusieurs des fonctionnalités ci-dessus.

Cela signifie que BigCommerce offre sans doute un rapport qualité-prix nettement plus intéressant que de nombreux produits concurrents pour son plan mensuel d’entrée de gamme (29,95 $ par mois).

Cela dit, vous pouvez débloquer des fonctionnalités supplémentaires dans BigCommerce en payant plus cher. Voyons donc les différences entre les différents plans de BigCommerce.

Différences entre les offres de BigCommerce

Comme on peut s’y attendre, la quantité de fonctionnalités que vous obtenez BigCommerce dépend de ce que vous êtes prêt à payer pour cela.

Chaque plan offre un ensemble distinct de fonctionnalités, que je vais maintenant vous présenter.

BigCommerce Standard

L’offre la moins chère de BigCommerce, le plan « standard« , coûte 29,95 $, soit à peu près le même prix que les plans de commerce électronique d’entrée de gamme de Shopify et Squarespace.

Cela dit, il s’agit, en général, d’un plan de démarrage beaucoup plus complet que tous ces plans, fournissant :

  • une boutique en ligne autonome
  • la possibilité de vendre un nombre illimité de produits
  • une bande passante illimitée
  • stockage illimité de fichiers
  • comptes illimités pour le personnel
  • cartes-cadeaux
  • la fonctionnalité d’évaluation et d’examen
  • la vente multidevise
  • la fonctionnalité de point de vente (POS) (qui vous permet d’utiliser un magasin BigCommerce pour vendre dans un lieu physique)
  • le reporting professionnel
  • optimisation automatique des images
  • Fonctionnalité AMP (pages mobiles accélérées)

Comme nous l’avons vu plus haut, cela représente une bonne part de la rentabilité du commerce électronique – pratiquement tous les ingrédients clés d’une boutique en ligne sont fournis sur le plan standard de BigCommerce ; ce n’est pas le cas des plans d’entrée de gamme d’autres produits concurrents.

Il est important de noter que le plan standard de BigCommerce facilite la vente dans plusieurs devises, avec une conversion automatique disponible – ce qui n’est pas le cas de tous ses concurrents.

La principale critique à l’égard de ce plan est que la fonctionnalité d’enregistrement du panier abandonnée n’est pas incluse. La récupération de panier abandonné est une fonctionnalité importante, car vous pouvez l’utiliser pour identifier les personnes qui ont interrompu leur achat en cours de route et leur envoyer automatiquement un courriel de rappel les encourageant à terminer leur achat.

La limite de vente annuelle pour BigCommerce Standard est de 50 000 $.

BigCommerce Plus

Ensuite, nous avons le plan « BigCommerce Plus ».

En plus des fonctionnalités de base que vous trouverez sur le plan standard, il offre :

  • un outil de récupération de panier abandonné
  • enregistre les produits dans le chariot du client, quel que soit l’appareil utilisé)
  • les cartes de crédit stockées (cela permet à vos clients habituels de sauvegarder les détails de leur carte dans votre magasin)
  • regroupement / segmentation de la clientèle

En ce qui concerne la dernière caractéristique mentionnée ci-dessus, le regroupement des clients, cela vous permet de diviser les clients en différents segments, afin de pouvoir récompenser différents clients en fonction de leur activité et de leurs achats particuliers. Vous pourriez, par exemple, utiliser cette fonctionnalité pour créer un programme de fidélité.

La limite annuelle des ventes pour BigCommerce Plus est de 180 000 dollars.

BigCommerce Pro

Le prochain plan est « BigCommerce Pro« . Avec ce plan, vous ne bénéficiez pas d’un grand nombre de fonctionnalités supplémentaires par rapport à BigCommerce Plus, mais vous obtenez une limite de vente nettement plus élevée.

Cela permet de réaliser jusqu’à 400 000 $ de ventes, avec un supplément de 150$/mois pour 200 000 $ de ventes.

Une fonctionnalité supplémentaire qui mérite d’être soulignée sur ce plan est Google Customer Reviews – un programme qui vous permet de recueillir et d’afficher les commentaires des utilisateurs qui ont effectué un achat sur votre boutique en ligne.

Si vous avez activé le programme Google Customer Reviews, lorsqu’un client achète un produit dans votre boutique BigCommerce, il lui est demandé s’il souhaite l’évaluer sur Google (après sa livraison).

Lorsque vous avez activé les avis des clients Google dans Bigcommerce, vos clients reçoivent ce courriel après avoir marqué un achat.

Les autres caractéristiques principales que vous obtenez sur ce plan sont la recherche par facettes (filtrage avancé des produits) et le SSL personnalisé via une tierce partie.

BigCommerce Entreprise

Enfin, il y a le plan « Entreprise » de BigCommerce à prendre en considération.

Comme son nom l’indique, ce plan est destiné aux entreprises qui ont un volume de ventes très élevé (généralement supérieur à 1 000 000 de dollars) et, par conséquent, des besoins de vente avancés.

Parmi les fonctionnalités incluses dans le plan « Enterprise », mais pas dans les plans moins chers, figurent :

  • un filtrage avancé des produits (qui permet à vos visiteurs de faire des recherches dans votre magasin en utilisant vos propres champs personnalisés)
  • des listes de prix (cela vous permet de créer des règles de tarification en fonction des groupes de clients – ainsi, différents groupes de clients voient différents prix de produits en fonction de la façon dont vous les avez segmentés)
  • appels API illimités (l’API de BigCommerce – « Application Programming Interface » – permet aux développeurs de partager des données entre votre magasin et d’autres applications, et le plan Entreprise ne fixe aucune limite au nombre de fois que ces connexions de « partage de données » peuvent être établies. Il est donc mieux adapté aux entreprises qui s’attendent à un volume de trafic élevé / connexions API à leur magasin)
  • conseil en matière de BigCommerce / gestion des comptes
  • le soutien prioritaire (y compris le soutien API).

Si vous êtes intéressé par le plan d’entreprise, vous devrez discuter de vos besoins avec BigCommerce pour établir la tarification – les coûts reflèteront les besoins de votre entreprise, mais BigCommerce prétend qu’ils seront moins chers que le plan d’entreprise de Shopify (appelé Shopify Plus et qui coûte généralement environ 2000 $ par mois).

Vous pouvez généralement vous attendre à un soutien beaucoup plus important de la part de BigCommerce si vous achetez un plan d’entreprise – un soutien approfondi avec la migration des données, la configuration, la gestion des comptes peut être facilité.

La limite de vente annuelle pour BigCommerce Enterprise est négociable.

Frais de transaction et limites de vente

C’est une question que se posent de nombreux utilisateurs potentiels BigCommerce : « Quelle part de mes ventes vont-ils prendre ? »

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de frais de transaction sur aucun plan de BigCommerce. C’est un contraste marqué avec ses principaux concurrents.

Cependant, vous devez payer des frais de transaction par carte de crédit à l’entreprise que vous choisissez pour traiter les paiements. Ces frais dépendent de la passerelle de paiement que vous utilisez.

La mauvaise nouvelle, et comme mentionné ci-dessus, est que BigCommerce impose des limites à vos ventes annuelles en ligne.

Ces limites sont les suivantes :

  • BigCommerce Standard : 50 000
  • BigCommerce Plus : 180 000
  • BigCommerce Pro : 400 000 dollars
  • BigCommerce Enterprise : négociable.

(Si vous êtes sur le plan « BigCommerce Pro », vous pouvez augmenter la limite de vente en payant 150 $ par mois pour chaque 200 000 $ de ventes supplémentaires).

Je n’ai pas encore rencontré ce genre de limites sur des produits concurrents comme Shopify ou Squarespace, donc c’est un peu un « pourrait faire mieux » ici pour BigCommerce.

Quel plan de BigCommerce représente le « point idéal » ?

Pour moi, la meilleure offre de BigCommerce est l’offre « Plus » à 79 $ par mois, car en payant 50 $ par mois de plus que l’offre d’entrée de gamme, vous avez accès à des fonctionnalités qui, dans la plupart des cas, vous aideront à vendre beaucoup plus de produits – un économiseur de panier abandonné, un panier persistant et le stockage des cartes de crédit. Tant que vous avez un flux de trafic raisonnablement bon vers votre site, ces fonctions seront facilement rentabilisées.

Et, bien que je préfère ne pas voir de limite de vente sur aucun des plans, la limite de vente pour celui-ci est raisonnablement élevée : 180 000 $.

Vous pouvez essayer la formule « Plus » ici.

Moyen de paiement

Il y a deux façons d’accepter les paiements par carte de crédit dans BigCommerce.

Le plus simple est d’utiliser l’option de paiement par défaut de BigCommerce, Paypal powered by Braintree. Cela permet de configurer très facilement la passerelle de paiement et vous donne des tarifs préférentiels Paypal pour les transactions par carte de crédit (qui diminuent au fur et à mesure que vous montez dans l’échelle des prix de BigCommerce) :

  • BigCommerce Standard : 2,9% + 30c
  • BigCommerce Plus : 2,5% + 30c
  • BigCommerce Pro : 2,2% + 30c
  • BigCommerce Enterprise : 2,2 % + 30c (ou moins, selon ce que vous négociez).

Ces frais peuvent être moins élevés dans d’autres pays – par exemple, au Royaume-Uni, les taux varient entre 1,55 % et 1,85 %, selon le plan.

Vous avez également la possibilité de faire appel à un tiers pour le traitement des paiements de votre boutique en ligne : il s’agit des « passerelles de paiement », dont environ 35 sont disponibles pour BigCommerce, selon le pays où vous opérez.

Ce chiffre est relativement comparable à celui des produits concurrents. Squarespace n’offre une intégration qu’avec deux passerelles de paiement, Stripe et Paypal ; Shopify, en revanche, en propose plus de 100.

Selon le fournisseur de passerelle de paiement que vous choisissez, vous pouvez vous attendre à payer une redevance mensuelle, des frais de transaction ou les deux. Ces frais ne sont pas appliqués par BigCommerce mais par le fournisseur de la passerelle de paiement (ce qui contraste positivement avec Shopify, qui vous fait payer l’utilisation d’une passerelle de paiement tierce).

L’intégration d’une passerelle de paiement à une solution de commerce électronique hébergée comme BigCommerce peut parfois être un processus un peu long, qui implique la création de « comptes marchands » auprès du fournisseur de passerelle choisi et leur configuration de manière à ce qu’ils fonctionnent avec votre magasin.

Mon Avis Sur BigCommerce

BigCommerce est l’un des constructeurs de boutiques en ligne hébergées les plus complets que j’ai testés : son plan d’entrée de gamme offre un rapport qualité-prix nettement plus intéressant que celui de nombreux produits concurrents. Il est très fort sur le plan du référencement, avec une grande fonctionnalité AMP et des fonctions d’optimisation automatique de l’image fournies dès le départ. Sa fonctionnalité de vente multidevise est également très bonne – et c’est peut-être l’argument le plus fort en faveur de l’utilisation de ce produit plutôt que d’un produit concurrent.

La principale chose à améliorer dans BigCommerce serait probablement la sélection des modèles – je pense que les options gratuites fournies pourraient être plus variées, elles ne sont pas aussi modifiables qu’elles devraient l’être, et il serait préférable qu’elles vous donnent accès à une gamme complète de polices de caractères Web. Et la nouvelle fonctionnalité de création de pages, bien que bienvenue, doit être mieux mise en œuvre.

J’espère que cet examen de BigCommerce vous a permis de vous faire une idée de ce produit et de savoir s’il convient à vos besoins – mais comme d’habitude, il est toujours préférable d’essayer avant d’acheter : vous pouvez bénéficier d’un essai gratuit de BigCommerce ici.

Pour finir, vous trouverez ci-dessous mon résumé des aspects positifs et négatifs de BigCommerce.


Les principaux avantages et inconvénients de Bigcommerce

Les avantages de Bigcommerce

  • L’ensemble des caractéristiques des plans de BigCommerce d’entrée de gamme est très complet. De nombreuses fonctions avancées, pour lesquelles d’autres plateformes demandent un supplément, sont disponibles à un coût bien moindre avec BigCommerce.
  • Il permet de vendre dans plusieurs devises sans difficulté.
  • Les calculs d’expédition en temps réel effectués par des tiers sont disponibles sur n’importe quel abonnement – ce qui distingue BigCommerce des principaux concurrents comme Squarespace et Shopify, qui exigent que vous soyez sur un abonnement payant pour bénéficier de cette fonctionnalité.
  • Il n’y a pas de frais de transaction, même si vous utilisez une passerelle de paiement tiers.
  • Vous disposez d’un bon ensemble d’outils de reporting sur tous les plans – là encore, ce n’est pas le cas pour tous les produits concurrents.
  • Il est très facile de créer des champs personnalisés.
  • Permettre à vos clients de télécharger des fichiers lors de leur achat est très simple.
  • Il est livré avec une fonctionnalité intégrée d’examen des produits.
  • Il est fourni avec la fonctionnalité de création de pages par glisser-déposer (cela nécessite toutefois quelques améliorations).
  • Ses fonctions de référencement sont excellentes – vous pouvez créer des URL courtes, le format AMP est disponible sur tous ses modèles, et l’optimisation automatique des images est incluse sur tous les plans.
  • L’outil « Économiseur de panier abandonné » est plus complet que l’offre similaire des concurrents.
  • Vous bénéficiez d’un nombre illimité de comptes de personnel sur tous les plans.
  • Il est livré avec un blog intégré.
  • Vous pouvez bénéficier de frais de transaction par carte Paypal moins élevés que d’habitude avec BigCommerce, grâce à son accord préférentiel avec Braintree.
  • C’est une solution très souple pour les vendeurs qui proposent de nombreuses variantes de produits.
  • La fonction intégrée de consentement aux cookies vous aide à répondre aux exigences de GDPR d’une manière que d’autres plateformes similaires n’ont pas.
  • Vous pouvez essayer le produit gratuitement pendant 15 jours

Les inconvénients de Bigcommerce

  • Par rapport à certains de ses concurrents, il faut payer très cher pour bénéficier de la fonctionnalité de chariot abandonné.
  • Des limites sont imposées aux ventes annuelles en ligne – et si vous les dépassez, vous devrez passer à un plan mensuel plus coûteux.
  • Les thèmes gratuits sont dans la plupart des cas trop similaires les uns aux autres.
  • Le nombre de polices de caractères incluses dans les thèmes gratuits est très limité.
  • La fonctionnalité du créateur de pages a besoin d’être améliorée. D’après mon expérience, elle peut être un peu boguée et sa mise en œuvre prête à confusion.
  • Il pourrait être un peu plus facile de modifier les modèles gratuits.
  • Le blog intégré ne facilite pas les flux RSS.
  • Les taux de TVA MOSS pourraient être mieux pris en compte.

Les alternatives de BigCommerce

Comme vous l’avez probablement remarqué à la lecture de cette étude de BigCommerce, le principal concurrent de la plateforme est probablement Shopify, qui est proposé à un prix similaire et avec une gamme de fonctionnalités de base similaire (hormis l’économiseur de panier abandonné, toutefois, l’ensemble des fonctionnalités intégrées de BigCommerce est généralement plus généreux).

Lisez notre comparaison BigCommerce vs Shopify ou notre revue Shopify pour plus de détails sur ce produit.

Laisser un commentaire