12 tâches cruciales de maintenance de WordPress à effectuer régulièrement

Avez-vous déjà envisagé les tâches de maintenance essentielles que vous devez effectuer fréquemment sur votre site WordPress ?

Les tâches de maintenance régulières pour WordPress peuvent prendre peu de temps, mais elles garantissent que votre site est sûr, sécurisé et fonctionne de manière optimale.

Dans cet article, nous détaillerons les tâches de maintenance WordPress les plus essentielles que vous devriez effectuer fréquemment, ainsi que les étapes à suivre pour les réaliser.

Pourquoi et quand effectuer des tâches de maintenance WordPress Il est important de noter que votre site WordPress est un système incroyablement puissant composé de plusieurs éléments. Cela comprend votre hébergement WordPress et le logiciel WordPress lui-même, ainsi que vos thèmes et plugins.

De plus, vous pouvez également créer votre propre contenu en utilisant des photos et du texte. Ensemble, ils créent un site apprécié par vos clients et visiteurs.

Après avoir créé un blog ou un site web, de nombreux propriétaires de sites ne réalisent pas de vérifications de maintenance tant que quelque chose ne se casse pas.

Si vous recherchez les meilleures performances possibles, vous devrez effectuer des tâches de maintenance de base régulièrement. Ces tâches garantiront que le site reste en bon état.

Quand devriez-vous effectuer des tâches de maintenance WordPress ?

Si vous avez un site web très actif avec un nombre important de visiteurs et de contenu, vous devez vérifier cette liste de contrôle de maintenance tous les trois mois. Pour les sites plus petits avec moins de visiteurs et de contenu, il est recommandé d’effectuer ces tâches tous les six mois.

Passons en revue les tâches de maintenance WordPress les plus importantes que vous devez effectuer et les étapes à suivre pour les accomplir. Vous pouvez utiliser ces liens hypertexte simples pour accéder rapidement à chaque tâche.

  1. Changer tous les mots de passe de votre WordPress
  2. Effectuer une sauvegarde complète de votre site web
  3. Vérifier et mettre à jour tous les fichiers WordPress
  4. Vérifier et supprimer les commentaires indésirables (spam)
  5. Tester tous les formulaires de votre WordPress
  6. Optimiser votre base de données WordPress
  7. Effectuer des tests de performance
  8. Trouver et réparer les erreurs 404
  9. Trouver et réparer les liens brisés
  10. Effectuer un audit complet du contenu et du référencement (SEO)
  11. Optimiser les images sur votre site WordPress
  12. Examiner les journaux de sécurité WordPress

12 tâches de maintenance à faire régulièrement sur WordPress

1. Changez tous les mots de passe de votre WordPress

Les mots de passe sont votre première ligne de défense contre l’accès non autorisé à votre site. Utilisez toujours des mots de passe uniques et sécurisés pour chacun de vos comptes en ligne.
Même si vous avez des mots de passe solides, ils peuvent être compromis sans que vous le sachiez.

C’est pourquoi les experts en sécurité WordPress recommandent de mettre à jour régulièrement vos mots de passe WordPress. Cela inclut les mots de passe que vous utilisez pour votre espace d’administration WordPress, ainsi que pour les comptes FTP et SSH, ainsi que celui de la base de données WordPress.

Si vous avez besoin d’aide, consultez notre guide pour les débutants sur la façon de changer votre mot de passe sur WordPress.

Le problème avec les mots de passe solides, c’est qu’ils sont difficiles à retenir. C’est pourquoi nous vous suggérons d’utiliser un logiciel de gestion des mots de passe comme 1Password pour stocker en toute sécurité vos mots de passe et les remplir rapidement sans les saisir.

Pour plus d’informations, consultez notre guide sur les moyens les plus efficaces de contrôler les mots de passe de sécurité de WordPress.

2. Créez une sauvegarde/backup complète de votre site web

La fonction de sauvegarde est l’un des plugins WordPress les plus importants à avoir.
Il existe de nombreux outils de sauvegarde WordPress fantastiques tels que Duplicator, UpdraftPlus ou BackupBuddy. Ces plugins vous aideront à automatiser les sauvegardes de votre site WordPress. Processus de sauvegarde WordPress.

Cependant, dans certains cas, votre système de sauvegarde peut être inefficace sans que vous vous en rendiez compte.

Parfois, vous devrez utiliser manuellement votre plugin de sauvegarde pour créer une sauvegarde complète de votre site. Une fois la sauvegarde terminée, assurez-vous que les fichiers de sauvegarde sont enregistrés en toute sécurité dans l’emplacement distant que vous avez choisi, par exemple Google Drive.

Pour des instructions étape par étape, consultez le guide ci-dessous sur la sauvegarde de votre site WordPress.

3. Vérifiez et mettez à jour tous les fichiers WordPress

WordPress est équipé d’un système intégré de gestion des mises à jour du cœur de WordPress, des thèmes, des plugins et du noyau. Il est recommandé de veiller à mettre à jour WordPress pour utiliser la dernière version et vous assurer que tous vos thèmes et plugins sont à jour.
Il y a quelques cas où vous pourriez ne pas vérifier les mises à jour. Par exemple, si la licence d’un plugin ou d’un thème premium a expiré, il ne vérifiera pas les mises à jour.

Rendez-vous sur la page des mises à jour de votre WordPress pour vérifier manuellement les mises à jour. Vérifiez tous les thèmes et plugins pour vous assurer qu’ils utilisent la version la plus récente. S’ils ne le font pas, assurez-vous de noter la raison pour laquelle vous ne pouvez pas les mettre à jour.

4. Vérifiez et supprimez les commentaires indésirables (spam)

De nombreux propriétaires de sites web utilisent Akismet pour lutter contre les commentaires indésirables sur WordPress. Il bloquera automatiquement le spam dans la file de modération des commentaires.
Cependant, parfois, Akismet peut marquer des commentaires légitimes comme du spam. Parfois, il est nécessaire d’examiner ces commentaires indésirables pour s’assurer qu’il n’y a pas de commentaires réels qui sont incorrectement marqués comme du spam.

Ensuite, lorsque vous avez terminé, vous pouvez supprimer tous les commentaires indésirables de votre site. Si vous avez affaire à de nombreux commentaires indésirables, il est recommandé de supprimer tous les commentaires indésirables en une seule fois sur WordPress.

Cela ne va pas nécessairement améliorer les performances de votre site, mais cela vous permettra de ne pas manquer de commentaires authentiques.

Lire aussi :   5 astuces pour éliminer les ressources bloquant le rendu et accélérer votre site web

5. Testez tous vos formulaires WordPress

Les plugins de création de formulaires WordPress tels que WPForms facilitent la création de formulaires attractifs pour votre site.
Cependant, en raison d’une mauvaise configuration sur votre serveur d’hébergement WordPress ou de votre fournisseur de services de messagerie, il peut arriver que ces formulaires cessent d’envoyer des e-mails.

Il est important de tester chaque formulaire de votre site pour vous assurer qu’ils fonctionnent correctement. Si un formulaire ne fonctionne pas, consultez notre article sur la résolution du problème WordPress avec les e-mails qui ne sont pas envoyés.

Dans le cadre des bonnes pratiques, nous vous recommandons d’utiliser le plugin WordPress Mail SMTP, car il permet de consigner les e-mails et vous avertira lorsque l’envoi d’un e-mail échoue.

6. Optimisez votre base de données WordPress

WordPress est capable de stocker la majorité de ses informations dans votre base de données WordPress. Elle contient toutes vos informations, y compris les articles, les commentaires, les utilisateurs et les paramètres.
Au fil du temps, la base de données peut accumuler beaucoup d’informations inutiles. Cela peut augmenter la taille de la sauvegarde WordPress, ce qui peut affecter le téléchargement, le téléchargement et le processus de restauration des sauvegardes.

Le processus d’optimisation des performances de votre base de données WordPress vous permettra de supprimer les éléments superflus, de nettoyer les tables et d’améliorer les performances de votre base de données.

Pour des instructions étape par étape, consultez ce guide sur la façon d’améliorer votre base de données WordPress en un seul clic.

7. Effectuez des tests de performance

De nombreux utilisateurs optimisent les performances de leur WordPress avant de lancer leur site, pour ensuite mettre cela de côté.
Au fil du temps, vous ajouterez plus de contenu, mettrez à jour vos plugins ou modifierez le design. Toutes ces choses peuvent affecter la vitesse de performance de votre site WordPress.

Les sites plus rapides ne sont pas seulement bons pour l’expérience utilisateur, ils contribuent également à améliorer le référencement de votre site. C’est pourquoi il est important de réaliser régulièrement une analyse des performances de votre site.

Lorsque vous examinez les performances de votre site, ne vous limitez pas à rendre votre page d’accueil plus conviviale. Testez également les pages les plus visitées ainsi que toutes les autres pages importantes.

Pour de meilleurs résultats, suivez notre guide étape par étape pour augmenter la vitesse et l’efficacité de WordPress.

8. Trouvez et corrigez les erreurs 404

Lorsqu’un visiteur demande une page inexistante sur votre site, WordPress affiche la page d’erreur “404”.
Les erreurs 404 qui sont dues à une faute de frappe de l’utilisateur ne posent pas de problème et ne nécessitent pas de s’inquiéter. Cependant, les erreurs 404 qui se produisent parce qu’une page n’est plus disponible sont gênantes pour les utilisateurs et nuisent à l’expérience utilisateur.

Si vous ne suivez pas actuellement les pages d’erreur 404, suivez notre tutoriel pour vous aider à identifier les pages d’erreur 404 dans WordPress et à les rediriger.

9. Trouvez et corrigez les liens brisés

Au fur et à mesure que votre site se développe et que vous ajoutez du contenu, vous constaterez que certains liens vers des sites externes dans d’anciens articles ne fonctionnent plus. Certains peuvent avoir été déplacés vers de nouveaux emplacements, tandis que d’autres ont peut-être disparu complètement.
Le problème des liens brisés ne se limite pas seulement aux liens externes. Vous pouvez accidentellement insérer des images endommagées, des liens mal formatés ou mal orthographier les liens que vous possédez. Cela peut être gênant pour vos clients et nuire à l’expérience utilisateur du site.

Vous devriez vérifier régulièrement votre site à la recherche de liens brisés, dans le cadre de la routine de maintenance de WordPress. Pour plus d’informations, consultez le guide ci-dessous sur la façon d’identifier les liens brisés et de les corriger sur WordPress.

10. Effectuez un audit approfondi du contenu et du référencement

La prochaine étape que vous devez ajouter à votre routine de maintenance régulière est un examen approfondi du contenu de votre site web. C’est là que les données provenant de Google Search Console et de Google Analytics entrent en jeu.
Google Analytics vous montre d’où viennent vos visiteurs et ce qu’ils font sur votre site. Ces informations vous permettent d’identifier le contenu de votre site qui reçoit beaucoup de trafic, mais dont le taux de conversion n’est pas élevé.

La page des performances de recherche de Google peut vous aider à identifier les termes de recherche pour lesquels votre site apparaît dans les résultats de recherche. Elle peut être triée pour révéler les mots clés sur lesquels votre site peut améliorer son classement en modifiant ces articles.

Si vous utilisez le logiciel All-in-One SEO, vous pouvez choisir un mot clé spécifique comme mot clé principal.

Le programme All-in-One SEO vous indiquera le score SEO le plus précis et des suggestions d’optimisation spécifiques.

Même avec un score de référencement élevé, il est possible que vous puissiez continuer à améliorer votre contenu. Pensez à ajouter plus de détails, des images et à le lier à différentes pages de votre site.

Pour plus de conseils liés au référencement, consultez notre tutoriel complet sur le référencement étape par étape pour WordPress pour les débutants.

11. Optimisez les images de votre site WordPress

Le temps de chargement des images est plus long que celui du texte. C’est pourquoi elles peuvent ralentir la vitesse de chargement de vos pages. Lorsque vous effectuez un test de performance de votre site, vous verrez des images excessivement grandes.
Mais vous pourriez ne pas en être conscient dans des contenus moins connus. Si vous avez un site WordPress avec plusieurs auteurs, il se peut que certains auteurs ne fassent pas attention à la taille des images comme vous le faites.

Le processus de révision de votre bibliothèque de médias vous aide à suivre la situation. Vous pouvez effectuer ce test pour identifier les images excessivement grandes, puis les réduire.

Pour plus de détails, consultez notre guide sur l’enregistrement d’images optimisées pour une utilisation sur le web.

12. Vérifiez les journaux de sécurité de WordPress

Certains utilisateurs de WordPress ne se rendent pas compte que leur site est attaqué tant que le site ralentit ou que leurs résultats de recherche diminuent.
Nous avons déjà mentionné quelques mesures de sécurité telles que la création de mots de passe, le changement de mots de passe et la réalisation de sauvegardes manuelles en tant que mesures préventives. Il est également important de vérifier les journaux d’erreurs et d’accès de votre site web pour vérifier s’il y a une activité inhabituelle sur votre site.

Une autre option consiste à intégrer un logiciel d’audit sécurisé à votre site.

Nous recommandons Sucuri. C’est une entreprise de sécurité qui offre la protection d’un pare-feu sur votre site pour protéger votre site contre les menaces courantes sur tous les sites web.

Pour un audit complet de sécurité de votre site WordPress, suivez les directives de notre guide de sécurité WordPress le plus complet, étape par étape.