5 astuces pour faire briller vos emails

de | 09/01/2017

Comment vous démarquer parmi les emails de tous vos concurrents ?

Que pensez-vous de l’affirmation « les emails, c’est fini ! » qui se fait de plus en plus forte sur le web ces derniers temps ?
A Internet Marketeux, on pense plutôt que 2017 pourrait bien être l’année des emails, au contraire…

Pourquoi ?
Simplement parce qu’on ne prête pas tellement attention aux rumeurs !
Enfin, si, un peu quand même, mais elles sont bien moins importantes dans notre processus de décision que… les chiffres !

Et les chiffres ne semblent pas tout à fait d’accord avec cette histoire de « la mort des emails »…

Par exemple, un rapport prévisionnel publié par la société radicati, annonce une probable marge de progression de 5% du secteur du marketing par email.

On parle de plus de 225 MILLIARDS d’emails qui seront envoyé CHAQUE JOUR en 2017 !

C’est un chiffre qui signifie une unique chose chez Internet Marketeux.
Une statistique qui est synonyme d’une seule problématique :
comment attirer l’attention des internautes au milieu de cette jungle d’emails ???

 

OK, je vous vois venir : « D’accord, beaucoup de gens envoient beaucoup de mails. Ca veut pas dire que c’est bien. Il ya beaucoup de pollution aussi. C’est bien la pollution ? »

 

Pourquoi les emails ont-ils un avenir ?

Emails marketing de moutons !

T’es sûr ? C’est pas ce qu’on m’a dit…

Vous croyez tout ce qu’on vous raconte vous ? On vous préférez vous appuyer sur des faits vérifiés ?
Nous, on se dit que pour connaître la vérité, il faut sonder !

C’est bien souvent plus bénéfique d’étudier soit-même que de suivre aveuglément un maître. 😉

Et en cherchant un peu, voici ce que nous avons trouvé :

Un sondage conduit en 2015 auprès de particuliers indique que 72% d’entre eux préfère que les entreprises communiquent avec eux… par email !

La raison ? Elle me semble plutôt évidente…

 

Bien que le spam est vraisemblablement débuté dans les boîtes mails aux débuts du web, et même si cette image a un peu collé à ce mode de communication, c’est sans doute l’un des moyens de nous informer sur lequel nous avons le plus de contrôle aujourd’hui.

Que ce soit sur un site ou un blog, un réseau social, à la radio, à la télé, etc. on ne contrôle pas grand chose. Le seul filtre dont on dispose, c’est de concentrer notre attention ailleurs quand l’information disponible est inintéressante ou ne nous plait pas.

C’est vrai, on ne contrôle pas le programme télé, ni les pubs diffusées sur Facebook (enfin pas énormément). Et encore moins les gens qui vous taguent dans des photos, publient des conneries sur votre mur, etc. pour accaparer une fraction de seconde de votre temps.

 

Dans votre boîte emails, c’est théoriquement très différent. Et dans la pratique, quand on y réfléchit, c’est effectivement quand même assez différent finalement.

En théorie, dans une boîte mails privée, on contrôle ce qu’on reçoit.

Si on reçoit un email de quelqu’un, c’est qu’on a autorisé cette personne à nous écrire.

Pour faire simple, notre boîte mail, c’est un peu un refuge sur le web, un espace de tranquillité où on est beaucoup moins sollicité qu’ailleurs finalement. Quand on consulte nos mails, on sait qu’aucun pop-up ne va surgir. La page ne va pas mettre 3 minutes à charger parce qu’elle est pleine de publicité.

Notre boîte mails, c’est un -relatif- havre de paix dans notre monde virtuel.

Et c’est donc tout naturellement que

72% des utilisateurs affirment que l’email est leur moyen de communication préféré.
(Source)

 

Alors quoi ? On continue à envoyer des emails ?

Stats des campagnes emails

Ecoutez les stats, pas les « on dit »…

Vous voyez une raison d’arrêter vous ?

Si c’est le cas, allez donc argumenter à toutes ces entreprises pour lesquelles $1 dépensé dans l’email marketing, c’est $38 de retour sur investissement (en moyenne bien sûr, pour 2014).

Encore plus dingue : 20% des entreprises interrogées affirment avoir un retour sur investissement excédant les $70 pour chaque dollar dépensé…
Un ROI excédant les 700% !!!

Jetez un œil à vos campagnes Google Adwords et Facebook ads… cherchez l’erreur…

Vous songez toujours à abandonner l’emailing ? xD

C’est peut-être maintenant que la question commence à vous vriller le cerveau : « pourquoi mon ROI à moi n’a rien à voir avec ça ? »

Là, si vous voulez enquêter, je peux vous donner des pistes :

  • Comment avez-vous appris le marketing ? (non, vraiment, faut me dire si je suis lourd :p)
  • Vos prospects sont-ils assez ciblés ?
  • D’où viennent vos stats ?

 

Pour vous la faire courte, la question n’est pas : « Est-ce que les emails ont un avenir ? »
Mais plutôt : « Comment est-ce que je peux devenir meilleur que la concurrence en email marketing ? »

C’est pour ça que vous n’avez pas un ROI de 700% aujourd’hui : la concurrence a faim !

Si vous étiez la seule personne au monde à envoyer des mails, votre ROI serait bien au delà de ce nombre…

 

On est donc d’accord je pense :

La question n’est pas de savoir s’il faut continuer à envoyer des emails.
La vraie question est plutôt :

Comment envoyer de meilleurs emails ?

 

1. Des emails interactifs pour stimuler l’engagement

C’est un fait : un site web est très généralement plus stimulant visuellement qu’un mail.

Un mail n’offre que des possibilités de navigation limitées par exemple. Sur un site web, on peut avoir des éléments mobiles, cliquables, des vidéos, etc.

Un site web, c’est bien plus interactifs qu’un mail. Et cet interactivité, associée aux stimulations visuelles, est souvent ce qui déclenche l’engagement chez un visiteur.

 

Le futur des emails

Acheter dans Facebook, OK. Mais dans les emails !!!???

Mais les choses changent, évoluent, et nous offrent sans cesse de nouvelles opportunités de nous démarquer de la masse. Avec une veille attentive, un esprit critique et imaginatif, les façons de sortir du lot ne maquent pas finalement. Le plus délicat est de les utiliser avant les autre !

Pour pouvoir déployer nos stratégies marketing, nous dépendons de nos ressources techniques, mais aussi technologique. Pour arriver (ou rester) au sommet de notre art, nous devons guetter et exploiter de manière novatrice les innovations technologique.

Il y en a justement une qui peut nous être utile dans le domaine du marketing par email :

De plus en plus de grands fournisseurs, tels Gmail, commencent à supporter les emails interactifs…

Un email interactif, c’est tout simplement un email comportant des éléments avec lesquels vos abonnés peuvent interagir, mais surtout des éléments dynamiques, qui résultent d’une action de l’abonné.

Par exemple, au lieu d’avoir un GIF qui va faire défiler plusieurs offres dans l’email, sans que l’abonné n’est aucun contrôle dessus, on peut aujourd’hui insérer un carousel d’images traditionnel dans un email, comme sur un site web. Il est même possible d’insérer un panier dans un email pour permettre aux abonnés d’acheter directement !

Ce ne sont que 2 exemples. Les possibilités sont déjà en train de se multiplier…

 

2. Des emails faciles à lire et survoler

On le sait, c’est un fait : des emails, tout le monde en reçoit déjà plein, et il y a peu de chance pour que ça change.

Faire en sorte que vos prospects ouvrent vos emails, c’est souvent difficile.

Alors faire en sorte qu’ils les lisent, et puis qu’ils interagissent avec, c’est presque mission impossible aujourd’hui.

Et même quand on lit un email, on le lit rarement en entier en réalité. On le survole.

Et ça, c’est le 2 choses à avoir absolument en tête en rédigeant un email. Ce sont les 2 éléments les plus importante d’un bon email :

  1. Le titre doit motiver « brutalement » le 1er clic.
    Mettez au moins autant d’effort (si ce n’est plus, beaucoup plus) dans votre titre que dans le mail entier.
    Le titre, avec le nom d’expéditeur et la relation que vous avez avec votre prospect, et la seul chose qui différencie votre mail de tous les autres !
    C’est encore plus important d’avoir un bon titre dans mail que sur un réseau social. Il n’y a pas d’image pour accompagner le titre d’un email… (enfin, pas de vraie image).
  2. Les informations importantes du corps du mail doit sauter aux yeux (pour motiver le 2ème clic).
    Construisez, structurez votre mail dans un seul et unique but bien précis.
    Faites en sorte que l’intégralité du texte tende vers ce but, à 2 niveaux :
    Le texte, s’il est lut en intégralité, doit guider, d’une façon logique, la réflexion du lecteur jusqu’à le pousser à l’action.
    Mais il faut aussi faire ça pour les gens qui survolent le texte. Faites bien attention à ce que vous faites ressortir (gras, italique, souligné, etc.). Essayer de faire en sorte que c’est éléments, pris les uns après les autres, s’enchaîne de façon logique.
    Vous pouvez même poussez le truc plus loin et faire en sorte qu’ils forment carrément des phrases…

 

3. Du contenu dynamique pour des emails plus perso

Les emails personnalisés (avec les prénoms des abonnés par exemple), résultent en +29% d’ouvertures uniques et +41% de clics !!!

Je sais pas s’il faut vraiment argumenter plus là… 🙂

Si vous avez du mal avec la personnalisation d’emails, faites savoir. 😉

 

4. Mettez vos CTA en début de mail

Chez Aweber, un split-test nous montre que mettre le bouton en début de mail plutôt qu’à la fin c’est une augmentation de plus de 50% du taux de clic…

Ca laisse songeur !

On peut se dire que c’est pas logique, que l’appel à l’action doit arriver « à la fin du speech ». Mais il y a aussi l’école « tout ce qui est important être au-dessus du fold ! »…

Perso, je mets généralement 2 CTA : 1 juste après le 1er paragraphe, et un autre à la fin de l’email.

 

5. Automatiser vos campagnes de mailing

Vous pouvez vous dire que c’est bête comme conseil. Quelle boîte sur le web n’automatise ses campagnes d’emails en 2017 ?

Beaucoup plus que je ne l’imaginais !

Un sondage, réalisé par Aweber toujours, révèle que 65% des personnes intérogées n’utilisent pas l’automatisation !!!

Quand on sait les avantages, ne serait-ce qu’en terme de temps et de chiffre d’affaire, que représente l’automatisation de nos campagnes par emails, je me demande vraiment ce qui les retient…

 

Et vous, qu’avez-vous trouvé d’innovant pour sortir du lot avec vos emails ?


Une réflexion au sujet de « 5 astuces pour faire briller vos emails »

  1. Ping : 5 astuces pour faire briller vos emails - Inter...

Laisser un commentaire